Furtif

Audioblog nonchalant

A lire, écouter
voir, picorer, partager

En voir +

Il y a cinq ans, lorsque Lindstrøm a sorti Where you go I go too, j’ai passé un nombre incalculable de nuits à l’écouter en boucle (deux ou trois fois suffisaient avec ces morceaux de dix à vingt minutes). Des montées planantes et dansantes qui habitaient mes veilles avec bonheur.
Les mixes de Rone égalent cet effet d’excitation progressive. J’en voudrais un chaque soir sur mon bureau, qui démarre lourdement, gorgé de basses, et s’allège peu à peu vers un final en ligne claire.

Et lors de cette soirée au Printemps de Bourges, le concert d’Aufgang avait tout l’air d’être remarquable.

Publié il y a 1637 jours En lire davantage à propos de