Furtif

Audioblog nonchalant

L’année dernière, une envie folle vous est venue, cher lecteur, de faire pousser deux belles rouflaquettes le long des oreilles. La classe. Vous aviez lu le premier volume de Minimum Rock’n roll consacré aux Rouflaquettes, poils de torse et cheveux à chouchous. Tout bien pesé, ce n’était peut-être pas une bonne idée : porter la côtelette ou la patte en société n’est pas aisé. Mais les rouflaq’ sont toujours là, et il faut désormais les mettre en valeur. Joie, la suite est arrivée avec Bagnoles, dragsters, autoroutes de l’enfer.

De quoi habiller élégamment votre statut capillaire de relents de gasoil, de vieilles Dodges et d’une multitude de textes où le mythe automobile se confond avec celui des guitares et de la pédale wha-wha. Ceux qui ont commis ce recueil de textes invitent à une soirée vendredi 27 mai à 21h au Palais Bar, 39 rue des Petites Ecuries (Paris 10e) avec de vrais morceaux de musique dedans. Et tout ça, c’est gratuit.

L’ouvrage sort à peine du garage mais je fais confiance aux mains qui ont composé le livre, fanzineux barrés, star morte, littéraires gorgés de références obscures (et forcement cultes) et plus généralement allumé(e)s de la plume chromée.

Publié il y a 5808 jours En lire davantage à propos de

Laisser un commentaires