Furtif

Audioblog nonchalant

A lire, écouter
voir, picorer, partager

En voir +

La formule magique du tube pop existe et elle tient en cette phrase : « Longer intro+first verse, some minor inter-verse similarities and the very strong similarities between the three choruses. » C’est le résultat superbe de l’Infinite Jukebox, un outil impressionnant qui établit les structures de chansons.

On peut par exemple constater que Paparazzi de Lady Gaga et Rolling in the deep d’Adele sont étrangement similaires, malgré leur durée différente et leur apparente dissemblance.

 

 

 

 

 

 

The Infinite Jukebox est un outil développé par Paul Lamere, de Music Machinery. En repérant les correspondances entre les beats, l’algorithme établit des liens, qui permettent de sauter d’un passage à un autre similaire du morceau sans s’en apercevoir. L’outil est impressionnant, le résultat est désarmant de simplicité graphique. C’est subjuguant.

Allez donc vous en rendre compte par vous-même (chacun peut uploader et tester avec les morceaux de son choix) en regardant l’analyse que fait son auteur des derniers gros tubes pop récents (Lady Gaga, Adele, Rebecca Black) . La démonstration est édifiante. Cela permet surtout de mettre en évidence le canevas similaire utilisé par les producteurs pour élaborer le titre vendeur à venir. Même dans les groupes moins exposés, j’ai trouvé des traces communes. Ainsi, Sleepyhead de Passion Pit :

 

Le sujet est loin d’être anecdotique. Pour preuve, en juillet dernier, EMI s’est adjoint les services de Data Science London – un regroupement de scientifiques dédié à l’exploitation des données – et lanca un Hackaton. Le but était de définir un modèle prédictif de ce qui marche. Comme le titrait précisément The Independent à propos de l’objectif recherché, l’important, ce n’est pas le rythme, c’est l’algorithme. Autrement dit, malgré leurs différences notables, des chansons sont régies par les mêmes points de force, qui pourraient s’avérer de puissantes clés de ventes.

Cependant, l’Infinite Jukebox n’est pas issu du Hackaton d’EMI mais d’un autre branche d’innovation dans le domaine très stratégique des algorithmes, de la recommandation et des métadonnées musicales. Paul Lamere l’a élaboré lors des Music Hack Days, réunions  régulières et internationales de développeurs qui exploitent les possibilités fournies par différents services. Outre des applications qu’on retrouve par exemple chez Spotify ou dans des outils liés à Last.fm, cela aboutit aussi à des réussites comme celle de l’Infinite Jukebox, qui exploitent les ressources d’Echo Nest, une entreprise spécialisée dans les données musicales. Vous pouvez d’ailleurs suivre l’actualité des Music Hack Days chez le très recommandable Fine Tuning.

Enfin, grâce soit rendue à Pas longtemps, ex-camarade de jeu à la Blogothèque et dénicheur hors pair, qui a relevé l’existence de l’Infinite Jukebox et dont vous devriez – non, dont VOUS DEVEZ – suivre le Tumblr, où il partage toujours de très très chouettes choses.

Publié il y a 2068 jours En lire davantage à propos de

Publié il y a 2075 jours En lire davantage à propos de

Des dizaines de fanzines sont suspendus par des ficelles dans leur coin supérieur gauche, le long d'un mur pourpre, éclairés par des spots lumineux directionnels

En mars dernier, passant quelques jours au Canada et grâce à quelques conseils avisés, j’ai touché du doigt le dynamisme foisonnant du fanzinat nord-américain – il suffit pour s’en convaincre de pénétrer chez Drawn & Quaterly à Montréal et jauger les présentoirs consacrés aux publications locales ou expédiées depuis Toronto, Vancouver ou la Californie. Des formats loufoques, colorés, écrits, dessinés forment une diversité plutôt excitante pour qui est habitué aux chiches productions françaises. On en ressort avec l’envie de les prendre  par brassée et de filer les lire longuement dans un café chaleureux et accueillant pendant des heures.
Afin d’embrasser le vaste panorama représenté par le « fanzinat », une exposition consacrée aux fanzines a lieu jusqu’à dimanche à Paris. Ils sont espagnols, italiens, anglais, français, ou sans un mot distinctif ; je n’ai parfois rien compris de ce qu’ils racontaient mais tous ces fanzines sont regroupés dans une vaste salle de la médiathèque, située face à la Flèche d’or. On y trouve surtout des graphzines – pas ma tasse de thé – et assez peu de récits. Si elle manque un peu de mise en perspective pour comprendre ce que représente ce DIY, l’expo permet tout de même de s’installer confortablement dans des fauteuils et – quel pied – de profiter de dizaines de publications à disposition dans des bacs. J’ai ainsi par exemple découvert les écrits de Marlène Tissot, par l’intermédiaire de son London Trip Diary et ça a fait ma journée.

Tout cela se déroule jusqu’à ce dimanche 4 novembre, à la médiathèque Marguerite Duras (en face de la Flèche d’or) à Paris.

Publié il y a 2089 jours En lire davantage à propos de

Je suis absolument fasciné par cette vidéo, ce son visuel.

Publié il y a 2091 jours

Publié il y a 2113 jours En lire davantage à propos de

Quand Pascal Nègre rencontre Kim Dotcom

Ceci me fait inexplicablement rire.

Publié il y a 2163 jours

Don’t leave me now, you’re my best friend
All of my life, you’ve always been

Remember, remember
All we fight for

Heaven, The Walkmen

Publié il y a 2183 jours En lire davantage à propos de

C’est absurde et très drôle : Dalalalataviz, un site qui met en forme graphique les paroles de chansons. S’y trouvent déjà Dutronc, Mc Solaar, Bézu, Reel2Real…
En 2008, un bon nombre de graphes avaient déjà fleuris, en partie regroupés ici, avec quelques perles :

http://www.flickr.com/photos/boyshapedbox/2283441962/sizes/o/in/set-72157603957925616/

http://www.flickr.com/photos/boyshapedbox/2283442064/in/set-72157603957925616/

Et maintenant, quelques contributions personnelles :

Évidemment, 99 Problems (but a bitch ain’t one) a déjà été largement illustré.

Voilà, voilà.
Faites-moi penser à écrire de nouveau sur la musique ici, à l’occasion ; les habitudes se perdent vite et la facilité l’emporte trop souvent.

Publié il y a 2195 jours En lire davantage à propos de